Retour

LES MILLÉSIMES HORLOGERS DE LA CHRONOMÉTRIE FERDINAND BERTHOUD TOUS RÉCOMPENSÉS EN 2018

img_news_millesime2018-01_1000.jpg
img_news_millesime2018-02_1000.jpg
img_news_millesime2018-03_1000.jpg
img_news_millesime2018-04_1000.jpg

LA CHRONOMÉTRIE FERDINAND BERTHOUD A TRAVERSÉ UNE ANNÉE 2018 COURONNÉE DE SUCCÈS. DEPUIS SA RENAISSANCE EN 2015 SOUS L’IMPULSION DE KARL-FRIEDRICH SCHEUFELE, LA MAISON A ADOPTÉ UN RYTHME DE CROISIÈRE QUI ACCORDE SES PROPRES IMPÉRATIFS DE QUALITÉ AUX RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES RASSEMBLANT COLLECTIONNEURS ET AMIS DE LA MARQUE. RÉCOMPENSÉE DÈS SA PREMIÈRE CRÉATION PAR LA CONSÉCRATION ULTIME DU GRAND PRIX DE L’HORLOGERIE DE GENÈVE (L’AIGUILLE D’OR) EN 2016, LA CHRONOMÉTRIE A STRUCTURÉ SON ANNÉE ET, EN 2018 PARTICULIÈREMENT, CUMULÉ LES DISTINCTIONS.

Une année 2018 millesimée

Le tourbillon est un organe réglant, pas nécessairement une complication, au sens strict de l’horlogerie. C’est pour cette raison que La Chronométrie FERDINAND BERTHOUD l’a intégré à l’arrière de son mouvement, non côté cadran.

A l’instar des Grands Crus, 2018 fut remarquable pour la Chronométrie FERDINAND BERTHOUD. En effet, chaque nouveauté présentée cette année a été récompensée par un prix. La nouvelle collection «régulateur» FB 1R, dans sa version en acier cémenté, en a reçu deux:

  • Best Tourbillon Watch, 2018 Middle East Watch and Jewellery of the Year
  • Beste Armbanduhr Handwerkskunst, Robb Report Luxury Award 2018/2019

Le Chronomètre FB 1 Edition Malaspina, hommage à l’explorateur du Siècle des Lumières Alessandro Malaspina, a quant à lui été honoré au SIAR (Salón Internacional Alta Relojería), par le «Premio de la Crítica», la récompense suprême de cette manifestation devenue incontournable.

Au-delà de ces trophées, 2018 fut également une année extrêmement riche de nouveautés. La manufacture a progressé à un rythme soutenu, enchaînant les rencontres avec ses collectionneurs. Ces rendez-vous, qui ont jalonné son année, furent autant de «premières»:

  • Première participation au Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) à Genève (janvier 2018)
  • Première représentation de la Chronométrie FERDINAND BERTHOUD à Baselworld avec un stand dédié à l’univers de la Maison (mars 2018)
  • Première présentation exclusive au Japon (avril 2018)
  • Première participation au Monaco Yacht Show(septembre 2018)

Poursuivant cette volonté d’accroître la visibilité auprès des collectionneurs et médias, La Chronométrie FERDINAND BERTHOUD confirme que sa participation aux principales manifestations horlogères sera reconduite en 2019.

De l’Astrolabe à la vieille ville de Genève

En 2018, une vingtaine de garde-temps ont été réalisés par les ateliers de la Chronométrie à Fleurier. Ces chronomètres ont, en quasi-totalité, trouvé instantanément acquéreur. La révélation la plus inédite fut probablement la série spéciale de cinq pièces uniques en bronze patiné du modèle FB 1R. Cette «Edition 1785» retraçait l’émouvant périple des cinq chronomètres de marine de Ferdinand Berthoud embarqués par le comte de Lapérouse à bord de ses frégates l’Astrolabe et La Boussole. Ces cinq pièces eurent un succès immédiat et furent toutes écoulées dans les trois premiers jours de Baselworld 2018.

Dans la perspective d’un hommage à l’œuvre historique de Ferdinand Berthoud, la manufacture a également annoncé son soutien sur trois ans à l’association culturelle genevoise «Art en Vieille Ville».

Cette initiative réunit treize prestigieuses galeries d’art et d’antiquités ainsi que trois institutions culturelles renommées. En s’appuyant sur la diversité et le savoir-faire de ses membres, cette association a pour but de promouvoir des œuvres de haute facture, et rencontre ainsi pleinement la démarche historique souhaitée par Karl-Friedrich Scheufele pour Ferdinand Berthoud, maître horloger et scientifique visionnaire de la fin du dix-huitième siècle.