Ferdinand Berthoud, Journal d’Expériences et de Recherches sur l’horlogerie n. 5. Bibliothèque du Conservatoire des arts et des métiers, Paris, ms. 52. L’art de l’horlogerie, traité dans toute son étendue, soit relativement à l’usage civil, à l’astronomie ou à la navigation et suivant des principes confirmés par l’expérience, ou entrés dans tous les détails de construction des machines d’horlogerie, leur description et un traité complet de la main-d’œuvre de toutes les parties de cet art, projet d’ouvrage non abouti, 1763.
PATRIMOINE

L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et le savoir-faire horloger

Par Rossella Baldi, historienne de l’art, Neuchâtel
spacer
  • Frontispice de l’Encyclopédie, dessiné par Charles-Nicolas Cochin, gravé au burin par Bonaventure-Louis Prévost, 1751-1772.
    1. Frontispice de l’Encyclopédie, dessiné par Charles-Nicolas Cochin, gravé au burin par Bonaventure-Louis Prévost, 1751–1772.
  • 2. Ferdinand Berthoud, «HORLOGERIE», in: Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Neuchâtel: Samuel Faulche & Compagnie, 1765, p. 303.
    2. Ferdinand Berthoud, «HORLOGERIE», in: Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Neuchâtel: Samuel Faulche & Compagnie, 1765, p. 303.
  • 3. «Pendule à Equation, par le Sieur Berthoud», planche IX, deuxième suite, dessiné par Jacques-Louis Goussier, gravé par A.-J. Defehrt, in: Recueil de planches, sur les sciences, les arts libéraux, et les arts méchaniques, avec leur explication, Paris: Briasson, David, Le Breton, vol. 4, 1765.
    3. «Pendule à Equation, par le Sieur Berthoud», planche IX, deuxième suite, dessiné par Jacques-Louis Goussier, gravé par A.-J. Defehrt, in: Recueil de planches, sur les sciences, les arts libéraux, et les arts méchaniques, avec leur explication, Paris: Briasson, David, Le Breton, vol. 4, 1765.

Ferdinand Berthoud compte parmi les auteurs de l’immense projet éditorial de l’Encyclopédie. On lui doit notamment le célèbre article «Horlogerie», qui deviendra le «Discours préliminaire» de l’Essai sur l’horlogerie.

Visiter notre site