Retour

Première consécration pour le Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1

002-1500.jpg
003.jpg
004-1500.jpg

La première soirée à Madrid a été marquée par une présentation exclusive du premier garde-temps de la Chronométrie Ferdinand Berthoud.

 Les collectionneurs avisés, présents lors du diner, ont pu admirer deux exécutions du Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1 tout en redécouvrant les techniques horlogères du 18ème  siècle. Ils ont été fascinés par l’histoire de Ferdinand Berthoud et les raisons qui ont conduit le gouvernement espagnol à commander pas moins de huit horloges à longitude auprès de Ferdinand Berthoud, produites entre 1774 et 1776 dans ses ateliers du Louvre.

 Pour cette 3ème édition du SIAR à Madrid, les organisateurs ont choisi un lieu d’exposition remarquable au sein d’une luxueuse demeure, connue sous le nom de petit-palais de Fernando El Santo, construite dans la deuxième moitié du 19ème siècle par le fameux architecte et urbaniste Carlos María de Castro.

 Treize marques horlogères ont présentées plus de six-cents références à un public attentif. La Chronométrie Ferdinand Berthoud a quant à elle présentée pour la première fois en Espagne le Chronomètre FB 1 qui a suscité le plus vif intérêt auprès des amateurs de haute horlogerie et des journalistes spécialisés.

 A l’issue de ces trois jours d’exposition s’est tenue la cérémonie de remise des prix sanctionnant les meilleures montres exposées lors du Salon. La première présentation du Chronomètre FB 1 a été récompensée par la plus haute distinction attribuée par le jury, le prix « Mejor Reloj » (meilleure montre), confirmant ainsi le vif succès remporté auprès du public.