Retour

La Chronométrie Ferdinand Berthoud récompensée pour la deuxième année consécutive au Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2020

1300-gphg2020-point-of-views-chl1760640_0_1.jpg
420-gphg2020c2a9point-of-views-chl1070531-scaled_1.jpg
KFS_GPHG_2020.jpg

Fiabilité et précision. Deux valeurs essentielles qui guident les créations de la Chronométrie Ferdinand Berthoud depuis le lancement des premières collections il y a cinq ans.

Le nouveau Chronomètre FB 2RE ne fait pas exception et le fruit de longues années de recherche et développement est d’ores et déjà recompensé de deux prix internationaux : le prix de la meilleure complication par le magazine Revolution et le prix de Chronométrie au Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) 2020. 

Après avoir été mises à l’épreuve pendant douze mois en mer en 1768-1769, les Horloges Marines N°6 et n°8 de Ferdinand Berthoud permettaient toujours de calculer la longitude avec une erreur de seulement 1/8°.

Dès lors, les instruments de mesure du temps créés par Ferdinand Berthoud devinrent une référence en termes de fiabilité et précision, à tel point qu’au printemps 1770 il fut nommé « Horloger-Mécanicien du Roi et de la Marine française ».

250 ans plus tard, la collection FB 2RE qui s’inspire de l’Horloge Marine N°6 de Ferdinand Berthoud, est à son tour récompensée pour l’ingéniosité et les performances de son mouvement inédit, combinant un mécanisme de remontoir d’égalité à une transmission par fusée-chaîne. Déjà honoré du titre de « meilleure complication » par le magazine Revolution, le prix de Chronométrie décerné par l’édition 2020 du GPHG s’ajoute désormais au palmarès du Chronomètre FB 2RE.  Cette collection redéfinit la conception moderne d’un chronomètre, selon les critères de qualité et de précision les plus exigeants qui guident les choix de la manufacture depuis ses débuts.

Dès son lancement en août 2020, la collection FB 2RE a suscité l’enthousiasme des collectionneurs et professionnels du milieu horloger. Cinq ans après voir dévoilé la première collection FB 1, le Chronomètre FB 2RE se distingue par son design et sa technique. Un boîtier de forme ronde abritant un mouvement inédit qui associe l’emblématique transmission par fusée-chaîne à un remontoir d’égalité une seconde, permettant d’afficher une seconde morte naturelle sur un cadran en émail grand feu.

« Nous avons voulu mettre au point un véritable chronomètre de poignet, explique Karl-Friedrich Scheufele, Président de la Chronométrie Ferdinand Berthoud. Au-delà du design qui est l’expression contemporaine de l’Horloge Marine N°6 de Ferdinand Berthoud, la technique, quant à elle, est sans précédent : c’est une véritable prouesse et l’association de la fusée-chaîne à un remontoir d’égalité améliore réellement la précision. »

Testé par deux laboratoires indépendants ; tout d’abord durant 15 jours au COSC puis, une fois emboîté, durant 50 heures au Fleuritest, le Chronomètre FB 2RE affiche des performances chronométriques hors normes, et ceci en privilégiant une fréquence basse de 18 000 alternances par heure (2.5 Hz). Tout au long de la réserve de marche, les relevés effectués s’écartent de moins de 0,5 seconde en moyenne, par rapport à la mesure optique de référence de l’horloge GPS. Le modèle FB 2RE n’a donc que très peu d’écart de marche entre sa première minute de fonctionnement et sa dernière, et ceci dans des conditions de tests, reproduisant les mouvements d’une montre au poignet durant une journée-type.

« Nous souhaitons offrir le meilleur aux collectionneurs les plus exigeants en proposant des garde-temps modernes, dont la fiabilité et la précision s’imposent, indique Karl-Friedrich Scheufele. En l’espace de cinq ans, nous avons reçu pas moins de dix récompenses internationales, dont trois au Grand Prix d’Horlogerie de Genève. C’est une reconnaissance pour le travail accompli jusqu’ici par toutes nos équipes. Cela nous permet de nous établir de manière durable dans le domaine de la Chronométrie et nous incite à persévérer dans cette voie. »

Télécharger le dossier de presse